Les régimes végétariens

Plus souvent pour des raisons éthiques ou religieuses que pour perdre du poids, certains humains, par nature omnivores, ont décidé de proscrire la viande de leurs repas. Certains sont relativement modérés dans ce régime, d’autres beaucoup moins. Nous vous proposons un aperçu des différents régimes végétariens.

Les pesco-végétariens

Ce sont les plus nombreux, parmi les végétariens. Comme leur nom l’indique, ils peuvent manger du poisson et des crustacés ainsi que des sous-produits du règne animal tels que le lait, les œufs et le fromage. C’est sans aucun doute la forme la moins contraignante du végétarisme, et celle qui entraine le moins de carences, aussi est-elle la plus adoptée.

Les lacto-végétariens

Ces végétariens ne consomment aucune viande mais également aucun poisson. Ils acceptent toutefois les oeufs et les produits laitiers. Les ovo-végétariens Les ovo-végétariens ne mangent ni viande, ni poisson, ni produits laitiers. Leur seule source de protéines animales se trouvent donc dans les oeufs, qu’ils s’autorisent à manger à l’occasion. Les carences en fer, calcium, vitamine B12 et vitamine A sont fréquentes chez les sujets suivant ce régime.

Les végétaliens

Extrémistes du végétarisme, les végétariens ont un régime strict. Ils ne consomment aucun produit d’origine animale, se contentant de manger des fruits, des légumes et des céréales. Ils sont parfois appelés granivores, ou frutivores. Les carences constatées sont malheureusement importantes. Les végétaniens Plus jusqu’au-boutistes encore que les végétaliens, les végétaniens ont le même régime alimentaire qu’eux mais excluent de leurs tenues vestimentaires toute matière animale (laine, cuir, et n’utilisent aucun produit ayant été testé sur les animaux (cosmétiques, produits d’hygiène voire médicaments). Il s’agit alors d’un art de vivre plus que d’un régime.

Conclusion
Pour conclure, un régime lacto ou ovo-végétarien est tout à fait acceptable mais il demande une grande attention et un grand souci de l’équilibre alimentaire, ainsi qu’une connaissance approfondie des propriétés de chaque aliment. Quant au régime végétalien, il est fortement déconseillé étant donné qu’il peut engendrer de graves carences irréversibles (en protéines, sels minéraux, vitamines, etc.…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

©Regime-proteines.com