Le régime K-E

Les Etats-Unis sont le pays de tous les excès, y compris en matière de régimes. Une des dernières tendances en cette année 2012 est « The K-E diet », que l’on pourrait traduire par « régime K-E ». Si vous pensez qu’il s’agit d’une cure de vitamines, à cause du K-E, détrompez vous. Cela signifie Ketogenic Enteral Nutrition. En termes clairs : nutrition par intubation, à l’aide d’une sonde naso-gastrique.

Origines du régime K-E

C’est le docteur Di Pietro, établi en Floride, qui a mis au point ce concept afin d’aider à maigrir des femmes en surpoids, mais aussi beaucoup de clientes souhaitant être particulièrement sveltes pour un événement particulier. Par extension, les Américains appellent ce régime the Wedding diet, car nombre de femmes s’y sont soumises pour entrer dans leur robe de mariée.

Fonctionnement du régime K-E

Le régime K-E suppose l’utilisation d’une sonde qui, passant par une narine, descend dans l’oesophage jusqu’à l’estomac. On y injecte chaque jour une bouille liquide qui est un mélange d’eau, de graisse et de protéines pour une valeur de 800 calories. Ces substituts de repas hyperprotéinés doivent être accompagnés d’une diète totale ou partielle (eau et fruits sont parfois autorisés).

Jusqu’où ne pas aller trop loin ?

Pour reprendre cette phrase d’un humoriste célèbre : comment savoir jusqu’où ne pas aller trop loin ? Nous avons une partie de la réponse avec The K-E diet, qui ne devrait pas porter le nom de régime. Plusieurs éléments sont choquants.

Tout d’abord, le mode d’absorbtion de la nourriture. Passer une sonde dans son organisme suppose des risques d’infection non négligeables. De plus, il est scientifiquement démontré que la mastication a de réelles vertus, comme celle d’offrir la sensation de satiété. Pourquoi s’en priver ?

Ensuite, les carences sont trop importantes. On ne peut pas vivre « bien » avec 800 kcalories par jour (pour rappel le besoin moyen pour une femme se situe entre 2000 et 2500 kcal/jour). Pour compenser le manque de glucose, certains éléments de l’organisme doivent entrer en « surchauffe ».

Les reins, le foie et les intestins sont alors mis à rude épreuve.
Enfin, si la perte de poids rapide est incontestable, l’effet yoyo l’est aussi. On reprend même rapidement plus de poids qu’on en avait perdu en suivant ce régime.

Conclusion
Vous l’aurez compris, ce régime, qui revient très cher (en moyenne 1600€), est vivement déconseillé par la majorité des médecins. Si vous souhaitez entrer dans votre robe de mariée, faites un régime sain, « sage » et moins onéreux. Meilleur-régime.fr en propose plusieurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *